Les différents types

de protection : 

3 types de masques ainsi que les visières, des caractéristiques différentes mais un but commun : nous protéger et/ou protéger les autres.

Article réalisé par Antoine Baillon.

Infographie audio :

Les Masques

FFP2, Chirurgical ou Artisanal/Alternatif, C'est quoi la différence?

Source : ATRSS.

Infographie audio :

Le masque de protection respiratoire individuelle (de type FFP) : 

  • Un masque FFP est un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149).

  • Il est destiné à protéger celui qui le porte à la fois contre l’inhalation de gouttelettes et des particules en suspension dans l’air, qui pourraient contenir des agents infectieux.

  • Le port de ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical. Il existe trois catégories de masques FFP, selon leur efficacité (estimée en fonction de l’efficacité du filtre et de la fuite au visage).

  • Ainsi, on distingue :

    • Les masques FFP1 filtrant au moins 80 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).

    • Les masques FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur< 8 %).

    • Les masques FFP3 filtrant au moins 99 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 2 %).

  • Les performances de filtration du matériau filtrant sont très similaires entre les masques FFP2 (européens), les masques N95 (américains), les masques Korea 1st Class (coréens), les masques KN95 (chinois), les masques DS2 (japonais) et les masques P2 (australiens).​​​

Le masque anti-projections (de type « chirurgical ») : 

  • Un masque chirurgical est un dispositif médical (norme EN 14683).

  • Il est destiné à éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis.

  • En revanche, il ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air.

  • On distingue trois types de masques :

    • Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95 %.

    • Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98 %.

    • Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98 % et résistant aux éclaboussures.

Le masque en tissu (artisanal / alternatif) : 

  • Les masques en tissu peuvent être constitués de matériaux de différentes natures.

  • Ces masques n’ont pas été soumis à l'ensemble des tests d’efficacité prescrits par les normes en vigueur. Le peu d’études scientifiques sur les performances de filtration des masques en tissu montrent une efficacité de filtration inférieure à celle des masques chirurgicaux/FFP2.

  • Face à la pénurie des masques, les entreprises et les laboratoires se sont mobilisés pour sélectionner les matières susceptibles de permettre la réalisation de masques alternatifs dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. La Direction Générale de l'Armement réalise des tests d'efficacité de filtration et de perméabilité

  • Deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire ont ainsi été créées, par une note d’information des ministères de la santé, de l’économie et des finances, et du travail du 29 mars 2020 :

    • Masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public, filtrant au moins 90 % des particules de 3 microns 

    • Masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe, filtrant au moins 70 % des particules de 3 microns

  • Pour venir en aide aux fabricants potentiels, l’AFNOR a publié le guide AFNOR SPEC S76-001.

  • Les entreprises, après mise en œuvre des mesures de protection collective et organisationnelle permettant d’assurer la santé et la sécurité de leurs salariés, devront évaluer si la mise à disposition de masques alternatifs est adaptée aux risques résiduels encourus aux postes de travail. 

  • En milieu de soins, le dernier avis de la SF2H (date du 14 mars) recommande de ne pas utiliser d’autres types d’écrans à la place des masques chirurgicaux.

Les Visières

Masques par ci, masques par là... Et les visières dans tous ça?

  • S’ils peuvent protéger les porteurs des grosses gouttelettes émises immédiatement après une toux par une personne à proximité et face à l’écran, ils ne permettent pas de protéger des particules restant en suspension.

  • Ils n’ont pas l’efficacité des masques de protection respiratoire.

  • Il convient d’en nettoyer les deux faces régulièrement et d’éviter de porter les mains au niveau du visage sous la visière.

A lire aussi :

Un Masque Pour Tous

Organisation à but non-lucratif.

  • lien vers la page facebook

© 2020 par UnMasquePourTous. Créer avec l'aide de Wix.comMentions légales  |   Politique de confidentialité